1 sur 3 n’est pas


correctement recyclé

En 2018, 686.459 nouveaux frigos et congélateurs ont été vendus en Belgique. La plupart en remplacement d’un ancien appareil. Un petit pourcentage d’entre eux ont eu droit à une seconde vie. Mais seulement 425.612 ont été correctement recyclés. Et on a perdu la trace des 226.524 autres frigos et congélateurs…

The problem

Danger de pollution !

Chaque appareil qui n’est pas correctement recyclé représente une réelle menace pour le pour l’environnement.

Why that's bad

Un frigo mal recyclé


= les émissions de CO2 d’un trajet


en voiture de 7.500 km.

Un vieux frigo contient des gaz nocifs. S’il est traité et démonté de façon incorrecte, il libère ces gaz dans l’atmosphère. L’impact d’un frigo mal recyclé sur l’effet de serre est aussi élevé que l’impact d’un trajet en voiture de 7.500 km.

i

Quel liquide de refroidissement ?

Les réfrigérateurs et congélateurs fonctionnent avec un circuit de refroidissement contenant des fluides frigorigènes. Actuellement, les fluides les plus utilisés dans nos appareils sont le R-12, le R-22 et le R-134a. Heureusement, ils sont de moins en moins polluants. Des accords environnementaux internationaux encouragent en effet les fabricants à trouver des alternatives aux substances nocives. Cela signifie toutefois que les vieux réfrigérateurs et congélateurs, qui sont encore souvent refroidis par des gaz dangereux (le gaz Fréon par exemple), sont fortement préjudiciables pour l'environnement.

Comment savoir et mesurer quels gaz sont les plus nocifs ?

Les citoyens, les chercheurs et les fabricants utilisent le « potentiel de réchauffement global » (PRG), c'est-à-dire la mesure dans laquelle un gaz contribue à l'effet de serre. Le concept du PRG a été développé par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC). Plus le PRG d'un liquide de refroidissement est élevé, plus ce dernier est nocif pour l'environnement. Le R-12, le senior des fluides frigorigènes, présente une valeur PRG de 10 200, ce qui en fait clairement le plus polluant. Il a officiellement été retiré de la production depuis 1994, mais on le trouve encore dans les vieux réfrigérateurs et congélateurs. Des liquides plus récents tels que le R-22 et le R-134a affichent heureusement de meilleures valeurs.

Quelle quantité de fluide frigorigène un réfrigérateur ou un congélateur contient-il ?

Pour sa comparaison, Recupel s'est basée sur sa longue expérience pratique et est partie d'une valeur de 0,18 % de masse de fluide frigorigène par réfrigérateur ou congélateur. Autrement dit, chaque appareil contient environ 90 g de gaz polluants.

Impact d'un réfrigérateur ou congélateur mal recyclé

Les émissions générées par les véhicules personnels ont un impact sur l'environnement : nous le savons parfaitement. Nous savons également que les émissions de CO2 d'une voiture diesel standard sont de 120 g par km. Mais qu'en est-il de l'impact d'un frigo ou d'un congélateur mal recyclé ?
Si un appareil contient 90 g de gaz polluants et que le liquide utilisé est le très polluant R-12, que l'on trouve en effet dans les vieux réfrigérateurs et congélateurs, l'impact sur l'environnement de ce vieux frigo ou congélateur équivaut aux émissions de CO2 générées par un trajet en voiture de pas moins de 7 500 km avec un véhicule diesel standard.
Un chiffre que nous obtenons en nous basant sur le R-12 et un pourcentage de masse de 0,18 % pour les substances nocives. Tout le calcul dépend bien entendu du type de frigo ou de congélateur (avec fluide frigorigène R-12, R-22 ou R134a), du pourcentage de liquide contenu dans l'appareil et du type de voiture avec laquelle vous roulez (essence, diesel...).

Un frigo mal recyclé = les émissions de CO2 d’un trajet en voiture de 7.500 km.

42.394 tours


du monde en voiture

L’équivalent CO2 total de tous les frigos et congélateurs mal recyclés en Belgique atteint en moyenne 1.698.930.000 km par an. Soit 42.394 tours du monde.

i

Comparer est essentiel

En 2018, 226 524 réfrigérateurs et congélateurs manquaient à l'appel. Ils n'ont pas rejoint notre réseau : le fabricant ou le vendeur ne les a pas remis à Recupel et ne leur a pas offert non plus de seconde vie. 226 524 réfrigérateurs et congélateurs donc, dont l'échappement des liquides de refroidissement est comparable aux émissions de CO2 que l'on générerait en parcourant 1 698 930 000 km (7 500 km x 226 524) avec un véhicule diesel ou en faisant le tour de la Terre pas moins de 42 394 fois. Il est donc logique que nous souhaitions recycler avec vous 100 % des réfrigérateurs et des congélateurs !

42.394 tours du monde en voiture

Protégez 2X l’environnement

Jusqu’à 98% des composants de votre frigo ou congélateur usagés sont réutilisables. De plus, en les recyclant correctement, vous ne répandez pas de substances polluantes dans la nature.

Protégez 2X l’environnement

Acheter un nouveau frigo


ou congélateur ?


Faites recycler votre appareil usagé !

Achetez votre nouveau frigo ou congélateur chez un de nos partenaires officiels et demandez-lui également de recycler correctement votre appareil usagé. Vous le reconnaîtrez au label de qualité Recupel.

Acheter un nouveau frigo ou congélateur ? Faites recycler votre appareil usagé !